ATTENTION !!

Sucre ou silhouette … ? Entre les deux mon corps balance.


Nous sommes officiellement en zone rouge, le mois de l'année le plus excitant pour nos papilles et le plus fatal pour notre silhouette...
Vous avez tous une petite douceur des fêtes de fin d'année en tête, dont vous abusez traditionnellement. Il y a 50% de chance pour que la douceur en question soit sucrée... Alors parlons glucides !

Les glucides sont notre source principale d'énergie notamment pour les sportifs car le sucre empêche la dégradation des protéines musculaires, il constitue un apport énergétique d'une grande aide dans le cadre d'un entrainement intensif comme l'EMS et aide au développement musculaire. Néanmoins les glucides ne constituent pas un macronutriment essentiel car notre corps en produit de lui-même.

Cependant tous les sucres ne sont pas bons.
Il y a des sucres que le corps assimile rapidement (repère IG haut) et d'autres que le corps assimile lentement (repère IG bas).
Certains sucres favorisent la performance et d'autres moins...

Vous me direz « Et alors ? »

Alors, lorsque vous consommez des sucres rapides (qui passent rapidement dans le sang), le taux de sucre augmente dans votre corps et celui-ci, en vue de rétablir une glycémie « normale », va sécréter de l'insuline. L'insuline bouleverse votre métabolisme et contribue au stockage des graisses
#PasCool
Exemple : pâtisseries – sodas – sucreries – sirops - ….

Jusque-là, rien de surprenant !

Les sucres lents sont plus lentement assimilés par le corps (comme leur nom l'indique) et ne provoquent pas de pique de sucre dans le sang DONC ne déclenchent pas de rush d'insuline... Ils favorisent le maintien du bon fonctionnement de votre métabolisme.
#TrèsCool
Exemple : poivron – carotte – patate douce – brocoli – oignon – ail – gingembre – poireaux – artichaut – chou-fleur – panais - choux de Bruxelles – chou frisé – melon – aubergine – tomate – courgette – épinard – concombre – toutes sortes de champignons – baie de goji – mures – framboise – banane – poire – pomme – kiwi – pêche...

Quinoa – sarrasin – châtaigne – igname et autres tubercules

céréales complètes ou semi-complètes

De quoi se faire des petits plats d'hiver gourmands tout en optimisant vos séances d'EMS.
Vous pouvez également utiliser des épices ou des herbes comme le persil, la ciboulette, l'origan, le basilic, le safran, la cannelle et sucrer avec de la stévia si vous souhaitez décupler les saveurs.

Bon à savoir, lorsqu'au cour d'un repas vous consommez des sucres rapides, les fibres solubles que l'on retrouve dans les fruits/légumes et certaines céréales (voir liste ci-dessus), aident à ralentir l'assimilation du sucre par le corps et évitent de provoquer le fameux pique d'insuline qui perturbe notre métabolisme.
« C'est à dire ? »
C'est à dire qu'il est préférable de manger une pomme de terre accompagnée d'une farandole de légumes plutôt que de manger une pomme de terre seule !
Préférez également des cuissons douces et une consommation "al dente" qui baisse également l'indice glycémique de vos aliments.

Pour ne pas saboter tous vos efforts chez Action-Sport #RimeOfferte

Vous pouvez :
1 Limiter votre consommation de sucres rapides.
2 Privilégier les sucres lents (attention dans le cadre d'un objectif d'élimination des graisses, ne prendre aucun glucide 2h avant et pendant l'entrainement métabolique).
3 Eviter de consommer des glucides avant de dormir.
4 Accompagner vos « craquages » de sucres rapides, de fibres afin d'en réduire l'impact négatif sur votre métabolisme.

Entre vous et moi, ma douceur addictive c'est le carotte cake ! Sucres rapides MAIS FIBRES, que je déguste le matin ! On peut se faire plaisir sans tout gâcher !