GRAISSES...

Mmmm


A la simple lecture de ce mot, certains ont commencé à se ronger les ongles... Anxiogène ! L'idée de gras, de lipide est devenu majoritairement « anxiogène » . Et pourtant, les matières grasses peuvent être de véritables alliées dans la quête éternelle de vitalité et de bien être.
Les lipides nous fournissent de l'énergie, des acides gras essentiels à notre bonne santé et permettent l'assimilation des vitamines.
Je vous l'accorde, quand on se penche sur la notice d'une bonne nutrition lipidique... WAHOU ! Ce n'est pas une mince affaire ! #blaguedelannee


Il faut distinguer 4 familles :


- Les acides gras trans #LESPIRES (gâteaux, biscuits, barres chocolatées industrialisées)


- Les acides gras saturés (lait, fromage , beurre, viande, huile de coco, huile de palme)


- Les acide mono-insaturé (Oméga-9) ( huile d'olive, avocat, poissons gras, charcuteries)


- Les acides gras polyinsaturés ! (omega-6) huile végétale, graines et céréales. Et enfin la crème de la crème du gras ! (omega-3) (caviar, maquereau, saumon, crevette)


Les acides gras trans, sont des matières grasses (graisse/ huile végétale en partie hydrogénées) issues de transformations chimiques. Le hic, c'est que notre corps ne les reconnaît pas comme des graisses mais comme des corps étrangers et c'est là que ça se corse... Comme ils ne sont pas faciles à transformer par l'organisme, ils sont stockés et difficiles à éliminer. Si ce n'était que ça.... Ils rigidifient nos plaquettes dans le sang et entravent l'assimilation des acides gras ESSENTIELS tout en bloquant les transformations des hormones tissulaires.

#Super !


Passons aux acides gras saturés ! En trop grande quantité, il est vrai qu'ils augmentent le mauvais cholestérol et les risques de maladies cardio vasculaires qui l'accompagnent. CEPENDANT, les acides gras saturés sont un constituant important de nos membranes cellulaires. Vous l'aurez compris, Il ne faut pas les supprimer de notre alimentation.


Toujours dans le registre « point trop n'en faut », les omega-6, en quantité raisonnable ont un impact très positif sur notre taux de lipides « du gras qui gère du gras,c'est quasiment de l'alchimie ». En revanche, une sur-consommation de ces derniers, favorise les inflammations et ralenti la régénération cellulaire... C'est moche ! De plus, en trop grande quantité, ils empêchent l'absorption des omega-3.

C'est ennuyeux car les oméga-3 constituent une famille hyper friendly pour notre organisme !
Il y a les DHA qui sont un composant de nos membranes cellulaires nerveuses (à prioriser dans le cadre d'un entrainement d'EMS) qui réduisent la pression artérielle et notres rythme cardiaque tout en accélèrant la régénération cellulaire.

Je ne vous ai pas parlé des EPA... EXCELLENTS pour notre système immunitaire et la coagulation sanguine. Ils ont des propriétés anti-inflammatoires.

Enfin, les oméga-9 , l'atout cuisson de nos chers lipides ont une plus grande stabilité face à la chaleur. Se sont des anti-inflammatoirs et des vasodilatateurs. #Bonuscirculationsanguine
Hypotenseurs ! Ils stabilisent également le taux de sucre dans nos veines ! Que demander de plus !?

A Savoir/A retenir !

Une période de 3 à 6 mois est nécessaire pour que vos cellules stockent assez d'oméga-3. Favorisez la consommation d'oméga-9 et 3, surtout dans le cadre d'un entrainement sportif d'EMS ; Réduire voir supprimer les acides gras saturés qui ne vous apportent rien de bien et régulent vos apports d'acides gras saturés et d'oméga- 6 pour viser « l'équilibre lipidique » .